Les "Diners" américains, ces restaurants typiquement américains, aux allures délicieusement rétros, sont nés en 1872. Ils donnaient aux gens la possibilité de manger après la fermeture des restaurants, la nuit.

La prospérité des années 1920 a entraîné de grands changements et ces Diners ont évolué. C'était alors la grande mode du style Art déco]. Pour leur décoration, les "Diners" s'en inspirent largement. Ils copient souvent aussi, dans les formes et le style, les wagons-restaurants. D'ailleurs, "Diners" qui se prononce "daïneurz" est le terme utilisé pour désigner wagon-restaurant dans le langage ferroviaire.

Après la Seconde Guerre mondiale, les Diners évoluent encore utilisant l'inox, le Formica et les néons qui font fureur. Le vinyle devient également le matériau indispensable pour une clientèle familiale : facile à nettoyer et très solide.

Aujourd'hui, on retrouve dans les Diners le style de chacune de ces époques : il arrive souvent que l'art-déco côtoie du skaï rose bonbon, ou que de l'inox rutile dans le style wagon-restaurant.